→ Pour en savoir plus sur les ressources pédagogiques de l'IUFM...

Nouveaux articles 2012

Dossier dyslexie 2012

Plaquette

Accompagner des élèves dyslexiques
au sein d’une classe hétérogène


Le groupe de recherche formation sur la dyslexie est né d’un premier travail effectué par une équipe pédagogique du collège Romain Rolland d’Erstein. Il s’agissait alors pour eux , dans la logique du Rapport Ringard, de mener une politique d’intégration et de suivi pédagogique particulier d’élèves dyslexiques au sein d’une classe de 6e hétérogène.

Après une première année d’expérimentation, l’équipe pédagogique a souhaité approfondir ses recherches dans le but de parfaire sa pédagogie et son mode d’évaluation tout en restant fidèle aux exigences du programme. Un groupe de recherche-formation s’est alors constitué autour de ce noyau d’Erstein.

Ce groupe pluridisciplinaire (français, maths, SVT, histoire-géographie, langues vivantes) issu de 5 collèges s’est réuni 18 fois tout au long de deux années scolaires. Si la plupart des disciplines étaient représentées, elles l’étaient de manière inégale (de 1 à 6 par discipline), d’autant plus que certains membres ont été contraints de quitter le groupe au bout d’une année et n’ont pu être remplacés.

Dès la première rencontre, nous avons constaté que les représentations de la dyslexie et les connaissances de chacun à ce sujet étaient très variables, mais que tous se retrouvaient autour d’attentes communes, d’ordre pédagogique : tracer des pistes qui puissent permettre aux élèves diagnostiqués comme dyslexiques de travailler avec plus d’attention et d’efficacité.

L’originalité de notre entreprise résidait dans la tranche d’âge du public visé. En effet, si l’école élémentaire donne lieu à pléthore de recherches dans ce domaine, il n’en est pas de même au niveau du collège. Les élèves accueillis sont supposés avoir dépassé les problèmes d’apprentissage de la lecture. Ce n’est hélas pas le cas pour nombre d’entre eux qui, outre ce problème, ont à confronter leur image en évolution dans un monde neuf où contrairement à l’école élémentaire, ils vont côtoyer plusieurs interlocuteurs (équipe éducative).

Dans la mesure où notre réflexion s’appuyait sur une expérimentation d’outils et de démarches pédagogiques sur le terrain, nous avons décidé de limiter nos travaux aux troubles du langage écrit. Tout au long de notre cheminement, nous avons veillé à ne jamais nous positionner en tant que spécialistes, encore moins à nous substituer à eux et nous avons soumis nos travaux à des professionnels spécialistes des troubles des apprentissages. C’est pour la même raison que nous avons occulté la question du repérage ; nos travaux ont pour visée l’accompagnement des élèves pour lesquels la dyslexie est diagnostiquée.

Les documents que nous vous présentons n’ont donc pas caractère d’exemplarité. Ce ne sont que des propositions. Cependant celles-ci ont toutes été expérimentées puis validées par les IPR des différentes disciplines. Elles ont pour visée de faciliter la cohérence interdisciplinaire de l’équipe pédagogique et de résoudre les difficultés spécifiques à chaque matière. C’est pourquoi elles se déclinent de manière transversale ou disciplinaire, permettant à chaque enseignant l’entrée de son choix, les annexes proposées se situant à leur croisée.

Nous sommes heureux de pouvoir partager aujourd’hui ce travail. Ceux qui s’y sont astreints ont pris des risques en s’aventurant dans des méandres tout juste défrichés ; à force de tâtonnements, au fil de nombreuses heures, tous ont maintenant acquis la certitude que les travaux réalisés seront certes une aide pour les élèves dyslexiques, mais aussi une ouverture possible pour tous leurs camarades, notamment ceux en difficulté.

 

Marie-Odile Lidy, co-animatrice du groupe

 

 

Remerciements  

aux différentes personnes qui ont contribué à la rédaction et à la réalisation de ce projet

Pour leur précieuse contribution en tant qu’experts 

  • Elisabeth DEMONT, Maître de conférence en psychologie, ULP louis Pasteur, sciences de l’éducation, Strasbourg
  • Sonia ROYER, Maître de conférences en psychologie cognitive, IUFM d'Alsace
  • Stéphanie HUILLIER, Orthophoniste au centre référent de Strasbourg, Unité d'évaluation des troubles d'apprentissage, CHU Hautepierre
  • Simone WEINERT, Enseignante spécialisée chargée des troubles spécifiques du langage

 

Pour leur collaboration dynamique en tant que participants

  • Philippe BADER, Responsable de formation, Formation continue du second degré, IUFM d’Alsace
  • Marie- Pascale HANSMANN, Conseillère Pédagogique AIS 67, AIS Schiltigheim
  • Michèle HEITZ, Certifiée Anglais, Collège Romain Rolland de Erstein
  • Olivier HUBE, Agrégé Sciences et Vie de la Terre, Collège nationalisé de Brumath
  • Jean Martin JAEGLI, Certifiée Lettres Modernes, Collège Romain Rolland de Erstein
  • Monique LEBEDEL, Certifiée Histoire géographie, Collège R. Rolland de Erstein
  • Béatrice MULLER, Certifiée Lettres Modernes, Collège Reber de Sainte-Marie aux Mines
  • Fanny SILVA, Certifiée Mathématiques, Collège Romain Rolland de Erstein
  • Dominique STUTZMANN, Certifié Sciences et Vie de la Terre, Collège nationalisé de Brumath
  • Madeleine WALENCIAK, Certifiée allemand, Collège Henri Meck de Molsheim


Pour leurs encouragements et la validation pédagogique des référentiels

  • Michel DREYER, IA-IPR de Sciences et Vie de la Terre
  • Claire LIENHARDT, IA-IPR d'Histoire- géographie
  • Jean-Michel MERTZ, IA-IPR d’Anglais
  • Etienne MEYER, IA- IPR de Mathématiques
  • Dominique WILLE, IA- IPR de Lettres

 

Pour leur soutien indéfectible dès la mise en place du projet

  • Michèle BAUDRY, Principale du collège Romain Rolland d’Erstein
  •  Bernard ROLLET, IA-IPR de Vie Scolaire

 

Pour la réalisation technique 

  • Philippe Bader, Responsable de formation, Formation continue du second degré, IUFM d’Alsace







Les co-animatrices du GRF

Marie-Odile LIDY, PLP Biotechnologies, Responsable de formation, Formation continue du second degré, IUFM d’Alsace

Corinne NEUHART, Certifiée Lettres, Collège Romain Rolland d’Erstein, Formatrice à la formation continue du second degré, IUFM d'Alsace


 

Mis à jour le 09.12.2013